Mission 2018 à Pélébina

Rapport Général – Mission Pélébina de l’Association ECLAT – 24 août 2018

Améliorer les conditions sanitaires et matérielles de la scolarité des enfants de 3 à 12 ans de l’École Primaire Publique de Pélébina.

Introduction

Ce rapport fait le bilan moral de l’œuvre « Améliorer les conditions sanitaires et matérielles de la scolarité des enfants de 3 à 12 ans de l’École Primaire Publique de Pélébina ». Il fait cas également de quelques recommandations.

Bilan moral

Ce projet était construit autour de 2 axes :

  1. Une amélioration des conditions matérielles de scolarisation par la mise à disposition de « kits scolaires » comprenant le matériel nécessaire à la scolarisation pour une année aux enfants, associée à une action d’appui à la rénovation de l’établissement d’accueil (petite maçonnerie, fabrication de chaises, tables …), afin d’offrir aux élèves plus de confort.
  2. Une amélioration des conditions sanitaires d’enseignement avec un appui à la cantine scolaire par la création d’un potager qui permettra d’améliorer la concentration des enfants et une amélioration des résultats scolaires, du taux d’absentéisme, et de féminisation…

Pour la réalisation de ce projet un budget prévisionnel a été établi à 9660 EUR. La recherche de financements a débutée début 2017 et s’est terminée, une fois le budget bouclé, en juin 2018.

Donateurs

  • Société Générale du Bénin
  • Fondation du Grand Orient de France
  • Association Talents&Partage (2017 et 2018)
  • LPP transport
  • Particuliers

Ils ont été sincèrement remerciés et applaudis lors de l’allocution du président de l’association devant le directeur de l’école, ses adjoints, les enseignants, les autorités du village et de la commune, ainsi que les parents d’élèves.

Déroulement

Le versement tardif de la subvention 2017 de 4 000 EUR de la part de l’association Talents&Partage ne nous a pas permis d’entamer les travaux de rénovation nécessaire pour que l’EPP soit opérationnelle pour la rentrée scolaire 2017/2018. Grâce au soutien de la Société Générale Bénin (1000 EUR) et de la Fondation du Grand Orient de France (1500 EUR), nous avons néanmoins pu passer une commande de 30 tables/bancs, six chaises et six bureaux.

Puisque que le financement n’était pas bouclé, il a été décidé de reporter le reste du projet à la rentrée 2018/2019 et de continuer par ailleurs la recherche de financements. Un nouveau soutien à hauteur de 3000 EUR a été accordé par l’association Talents&Partages en 2018. De plus, un soutien de 800 EUR a été accordé dans le cadre du mécénat parle transporteur LPP et son opération « Le projet des anges ». Enfin, une collecte a été lancée sur le site de financement participatif Credofunding. Elle a permis de récolter 1079 EUR auxquels doivent être retirés des commissions.

Le président de l’association Écoles et Amitié, Jérôme NEUVILLE, s’est rendu à Pélébina, accompagné de son représentant bénévole au Bénin, Carmel ADJADJA, la première quinzaine du mois d’août 2018. En préparation de ce séjour, les travaux de rénovation, les achats de fournitures et de matériels, avaient été effectués.

Tous les élèves ont également eu le privilège d’avoir lors de la séance de remise des fournitures un article chacun avant la distribution officielle. Lors de son discours, le directeur, Hippolyte SOGLO, a rappelé que les fournitures, bien que nombreuses, seront distribuées en priorité aux enfants orphelins, puis au cas par cas, pendant l’année scolaire, aux enfants les plus nécessiteux. Les parents, quant à eux, ne doivent pas envoyer leurs enfants à l’école le cartable vide en espérant qu’il sera donné systématiquement des fournitures.

Dans un souci d’efficacité et de gestion des coûts, l’activité « Sacoches » a été abandonné afin de consacrer la somme allouée au renforcement d’une autre activité plus pérenne (mobiliers, rénovation).

Lors de leur séjour, les membres de l’association ont pu constater la bonne réalisation des travaux de rénovation (deux bâtiments sur les quatre que comprend l’école ont été rénovés. Les deux autres sont en meilleur état et peuvent patienter quelques années) ainsi que l’installation du potager. Celui-ci ayant un but pédagogique (il sera travaillé pendant les heures de cours, dans le cadre d’un projet d’école), il a pour l’instant simplement était délimité et clôturé. Les matériels de jardinage, les semences ont été achetées mais seront livrés à la rentrée.

Une cérémonie officielle a été organisée pour la remise des fournitures et la livraison des travaux. Étaient présents le chef du village et ses adjoints, le directeur de l’école et ses adjoints, un représentant de la mairie en charge des écoles primaires, des parents et quelques élèves. Nous avons apprécié la disponibilité des équipes pédagogiques malgré leurs obligations de correction du Certificat d’Étude Primaire, ainsi que celles des enfants habituellement dans les champs, pour aider leurs parents, en cette période.

Lors de son allocution, Jérôme NEUVILLE, a remercié les partenaires financiers mais a tenu à rappeler les difficultés à récolter de l’argent : tout le monde en France, que ce soit des entreprises, des particuliers, est extrêmement sollicité par de très nombreuses associations. Il a demandé à tout le monde, enfants, parents mais aussi équipes pédagogiques, de prendre soin de leur « nouvelle » école, de leurs mobiliers (une commande de 27 tables bancs supplémentaires et 6 chaises/bureaux a été passée. Elle sera livrée pour la rentrée 2018/2019) mais aussi des fournitures.

Afin d’offrir des fournitures en adéquation avec les besoins réels et pertinents de l’EPP de Pélébina, nous avons fait appel à un directeur d’école à Cotonou qui nous a aidé à réaliser des arbitrages objectifs dans la liste fournie par l’EPP de Pélébina. Nous avons ainsi livré cette année entre autres, en plus des fournitures classiques, des tissus pour confectionner des uniformes, des cordes à sauter, ballons de foot et de handball pour la pratique du sport, ainsi que des cordes pour grimper à la corde (ce fut une épreuve du CEP cette année) et des kits de couture (épreuve du CEP cette année).

Pour finir, il a expliqué en quoi le potager illustre la nouvelle approche de l’association Écoles et Amitié dans la réalisation de ses projets : « ne plus vous apporter le poisson mais une canne à pêche et vous apprendre à pêcher ». Dans les doléances du directeur (tout n’a pas été accepté pour l’instant, faute de financement), se trouvait un soutien à la cantine. Avec le potager, ils ne seront plus dépendants d’un éventuel don de légumes de la part de l’association. Cette solution est pérenne tant qu’ils prendront soin de leur potager.

Un cocktail et quelques danses traditionnelles sont ensuite été offertes par les villageois.

Résultat

Le coût total du projet est de 11549 EUR, en hausse par rapport au budget prévisionnel mais financé sans apport supplémentaire de l’association par rapport à ce budget prévisionnel. L’augmentation a été possible grâce à des recettes supérieures aux attentes. Association Écoles et Amitié (ÉclAt)Les élèves ont exprimé des doléances. L’association essaiera de répondre favorablement à leurs demandes.

Recommandations

La logistique, le transport représentent un coût important, que ce soit en terme pécuniaire (A/R avion, location 4*4, hébergements, nourriture, essence …) mais aussi de temps (14 heures de voyages sur des routes, des pistes extrêmement dégradées ont nécessaires pour arriver sur site). L’association devrait envisager la création d’une antenne au Bénin, qui aurait une certaine autonomie financière mais aussi organisationnelle pour continuer à œuvrer au Bénin et limiter certains coûts.

L’association souffre d’un manque de visibilité en France mais aussi au Bénin. Il serait pertinent de faire appel systématiquement aux médias locaux lors des missions (ce n’était pas le cas cette année) et réaliser des reportages photos/vidéos pour la communication en France (ce sera le cas cette fois-ci). L’association fêtera cette année ses 10 ans d’existence et peut aujourd’hui faire valoir une certaine expérience et donner plus de crédit à ses actions.

Conclusion

Ce projet est une réussite malgré les délais de réalisation et nous sommes fiers de contribuer depuis 10 ans à la réussite scolaire des enfants (chaque année le taux de réussite au CEP est de 100% ! Un grand merci au directeur et aux équipes pédagogiques). Il ne serait rien sans les partenaires qui ont accordé leur confiance à l’association Écoles et Amitié. Qu’ils en soient à nouveau remerciés. Il est maintenant temps de penser à la suite.

Ci-après, quelques photos !